ANDRÉ BRIE    
FRANÇAIS | TEXTES CHOISIS
 
Dentelles bruxelloises: Guerre déclarée non-déclarée



Par André Brie


Le Proche Orient ne trouve pas la paix. Ceci a été confirmé encore une fois par l'attaque le Lundi Saint. Les réactions d'Israël et de Palestine suivent le modèle bien- connu : chaque côté nie toute responsabilité - allant au-delà de l'acte immédiat.

Pour l'attaque la plus récente il n'y a pas plus de justification que pour les actes de terreurs précédentes, qui frappent surtout des non- concernés et ne changent rien aux données politiques. Mais il n'y a pas d' « excuse » non plus pour les raids brutaux israéliens dans la bande de « Gaza ». Je ne veux pas tourner en bagatelle  en aucune manière le bain de sang de Tel Aviv ou la préparation à la terreur de groupes individuels palestiniens. Pourtant, si la ministre des affaires étrangères israélienne dit, que la guerre a été déclarée à son pays, ceci est non seulement irresponsable mais contredit les faits. Car contre qui la guerre est menée est évident : contre le peuple palestinien, dont le pays est occupé, auquel les droits de l'homme les plus élémentaires sont refusés, qui est enfermé entre des murs et exproprié. Et lequel maintenant l'on veut encore affamer. Comme il est bien connu, cette guerre n'a jamais été déclarée. Pourtant elle est menée depuis des années par Israël, les Etats-Unis et l'UE côte à côte.

Au lieu de s'occuper des raisons pour la violence, l'ouest veut traiter les symptômes et uniquement les symptômes palestiniens. Mais la suspension de l'aide financière pour l'agence d'autonomie est une punition collective des Palestiniens. Elle est inhumaine, car elle frappe tous les hommes sans distinction. Elle est contra- productive, car elle ne changera rien par des sanctions à la position des forces extrémistes, elle va plutôt les fortifier. Et elle illégitimise les élections dans les territoires palestiniens, qui se sont passés d'une manière démocratique et juste aussi suivant l'opinion d'observateurs internationaux.

Un peu de temps seulement avant l'attentat le plus récent j'avais rendu visite aux territoires palestiniens. J'ai fait l'expérience d'une misère horrible, qui se renforcera encore dramatiquement à la suite des décisions les plus récentes à Washington et à Bruxelles. Déjà maintenant les prix des produits alimentaires ont drastiquement augmenté dans la bande de Gaza. Des transports d'aide internationale souvent ne peuvent pas passer la frontière. Bientôt maintenant aussi les salaires pour les employé/es, les instructeurs et les institutrices, les médecins et les clercs et les policiers dans les territoires autonomes ne pourront plus être payés. Presque un million et demi de gens ensemble avec leurs familles seront concernés dans un pays de toute façon presque plus capable de survie. Ce développement ajoutera le chaos politique au chaos déjà existant économique et social. La guerre civile des forces de sécurité palestiniennes, encore dominées par la Fatah, qui ne seront plus rémunérées, contre le gouvernement de Hamas et ses milices, est imminente.

Les revendications justifiées adressées à Hamas ne seront effectives, que si des demandes similaires seront adressées à Israël et à la communauté internationale. Le 10 avril dans la petite ville d'Anata des membres de l'armée israélienne et des soldats palestiniens se sont rencontrés pour une nouvelle initiative de paix. L'on parla de la nécessité et des possibilités de sortir de la spirale de la violence. Sortir de la logique menant dans le gouffre d'avoir toujours raison - ce changement d'attitude parmi les responsables politique en Israël et en Palestine, en UE et aux Etats-Unis est la seule solution

Le député UE pour le Parti de Gauche.PDS a visité les territoires autonomes palestiniens immédiatement avant l'attaque à Tel Aviv.
 


 
STARTSEITE
 
 
 
ARTIKEL, BRIEFE, PRESSEMITTEILUNGEN, REDEN
DISPUT-KOLUMNE
externer Link SOZIALISTEN.DE
externer Link PDSMV.DE / LANDESVERBAND
MECKLENBURG VORPOMMERN
externer Link PDS-IM-BUNDESTAG.DE
externer Link ROSA-LUXEMBURG-STIFTUNG
 
 
 
HERE YOU FIND SELECTED TEXTS IN ENGLISH.
 
 

ICI, VOUS TROUVEZ DES
TEXTES CHOISIS EN FRANÇAIS.

SEITENANFANG